ENGELMANN

Publié le par Olivia

ENGELMANN
Auteure : Eve Ruby Lenn
Éditeur : Librinova
Date de publication : 23/11/2017
Nombre de pages : 326
ISBN : 979-10-262-1374-1
Genre : Fiction historique

 

Présentation :

"En décembre 1942, un soldat de la Wehrmacht se réveille d'un coma de 21 jours. Amnésique et amputé, il ne se voit aucun avenir et menace de sombrer dans une profonde dépression. Son chirurgien, le docteur Leroy, se lie d'amitié avec cet Allemand au français irréprochable et se surprend à vouloir l'aider. Le sergent, tentant de démêler le réel de son passé, lui fait part des douloureux et dérangeants cauchemars qui peuplent ses nuits, réveillant par là même ceux du bon docteur. Ensemble, ils cheminent vers la reconquête d'une identité qui ne plaît à aucun, celle d'un sombre nazi aux crimes sanglants. "

Mon Avis :

L'histoire de ce roman se déroule à Paris sous l'occupation allemande lors de la seconde guerre mondiale. 

Le Docteur Leroy Philippe est veuf et vit seul avec son chien. Il est plutôt de nature calme et il se passionne pour la médecine. Son amie d'enfance, Rose Muller, est son infirmière. C'est aussi un personnage important dans le roman, elle est très compatissante envers ses malades et n'hésite pas à rester près d'eux pour ne pas les laisser affronter seuls la mort qui les attend.  

Michel Moreau, 62 ans, est le directeur de l’hôpital de la Pitié à Paris, il est méprisé par le personnel et son entourage car il est suspecté de traîtrise et de collaboration avec la Gestapo. Le Docteur Leroy travaille sous sa direction. Le ressentiment envers Moreau sera-t-il vraiment justifié ?

Différents personnages font également parti de l'histoire comme le colonel Kieser qui cherche à capturer les chefs de la résistance en faisant beaucoup parler de lui dans ce quartier parisien, ainsi que le Père Robin qui rend de nombreuses visites à l'hôpital.

Un jour, un allemand non identifié est amené à l’hôpital, il a été sérieusement blessé lors d'un bombardement, il est amnésique et le personnel médical pense qu'il s'agit d'un sergent dans la Wehrmacht.

Plus tard, une nouvelle infirmière intégrera l'équipe, elle se nomme Lou Ann, elle regrette de ne plus pouvoir s'amuser comme avant à cause de cette guerre, elle se lamente en pensant au théâtre et au cinéma, elle est très nostalgique du passé, alors elle va décider de se rapprocher des militaires allemands pour se changer les idées. 

Puis, petit à petit les souvenirs du sergent vont resurgir sans qu'il les comprenne et il fera de nombreux cauchemars. Cet homme est plutôt mystérieux, malgré tout une relation de confiance s'installera avec son médecin. Qui et que voit-il dans ses cauchemars et pourquoi ? Sa véritable identité sera-t-elle mise à jour ? 

Ensuite, le récit va continuer dans cette atmosphère de suspicion, de trahison, de rumeurs, de remise en question avec cette guerre cruelle sous l'occupation, l'action de la résistance, les collaborateurs et les dénonciations.

J'ai apprécié cette lecture ainsi que l'effet carte postale, quand en début de certains chapitres, l'auteure décrit le cadre, que les personnages observent dehors ou aux fenêtres, comme l'horizon, le temps, le feuillage qui bruisse aux oreilles, la beauté des arbres, l'effet d'un orage, la description des passants, avant de reprendre le récit. Ces instants de poésie appuient le temps présent, les sentiments et le ton des humeurs des protagonistes.

Engelmann est un livre prenant avec des personnages attachants, comme l'infirmière Rose. La plume de l'auteure, Eve Ruby Lenn, est très agréable et parfois pleine de poésie. Cette histoire donne une leçon d'humanité. Une belle découverte !

Mon dernier mot sera ces citations :

- Son paternel était un homme agressif, comme le sont la plupart des ivrognes. Mais face à la mort, nous avons tendance à ne voir que les bons côtés d'une personne.
C'est l'un des seuls avantages que nous offre la Faucheuse, celui de faire oublier, le temps d'une cérémonie funéraire, quel montre nous avons pu être, lance-t-il avec détachement.
 

- Fermez les yeux et posez-vous cette question : qu'y a-t-il de plus effrayant en ce moment, cauchemars ou réalité ? Pensez-vous que notre vie actuelle n'est pas pire que tous vos mauvais rêves ? Chaque jour, des horreurs, des abominations sont commises et nous sommes impuissants devant tout ça. Si nous avons encore la faculté de pouvoir méditer, de faire des songes pénibles, voire terrifiants, c'est que nous sommes toujours en vie ! Ce monde n'est pas une illusion, c'est une réalité tangible... Vos cauchemars, eux, ne le sont pas, conclut-il avec une brusque sincérité. 

- C'est encore une de ces journées fécondes pour les idées sombres et les mornes pensées qui parasitent et s'emparent des esprits, même les plus sereins.

A la découverte de l'auteure :

L'auteure, Eve Ruby Lenn, a également écrit le tome 1 d'un roman de fantasy en 2017 intitulé : Les Ombres - Les Observateurs.

ENGELMANN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article