HAÏKUS ET NOTES DE VOYAGE - Nozarashi kikô

Publié le par Olivia

HAÏKUS ET NOTES DE VOYAGE - Nozarashi kikô
Auteur : Bashô Matsuo
Editeur : Synchronique Editions 
Adaptation : André Vandevenne
Illustrations : Manda
Date de parution : 09/11/2016
Nombre de pages : 186
Format : 10,3 x 15,5
Reliure : Relié avec élastique
ISBN : 978-2-917738-32-0
Collection : Petits Classiques
Genre : Haïkus

 

Présentation de l'éditeur :

Bashô (1644-1694), moine errant, poète parmi les plus célèbres du Japon, est considéré comme le père du Haïku et l´un de ses plus grands maîtres. Imprégné de sa pratique méditative zen, il lui donne sa structure et surtout son esprit : un tercet très court qui saisit l´essence de l´instant présent.

Ce carnet de voyage, qui associe prose allusive et haïkus d´une saisissante vitalité, marque un tournant dans la vie et l´œuvre du poète. Suite au décès de sa mère, quittant sa vie sédentaire de Maître de poésie reconnu, il se lance dans une quête d'absolu, de total dépouillement, pour revenir à la pureté de l´expérience immédiate.

Les superbes haïga de Manda nous accompagnent dans ce voyage au cœur du Japon éternel et de l´intime aventure humaine.

« Un magnifique cadeau pour partager la sérénité
et l´essence de l´instant présent avec Bashô,
considéré comme le plus grand Maître de Haïkus,
et Manda, la spécialiste française du Haïga. »
illustrés de Haïga de Manda 

Mon Avis :

Ce carnet de voyage est un mélange de prose et de haïkus appelé haïbun. Nozarashi kikô veut dire "journal de voyage usé par les intempéries", il a été publié par Bashô en 1685.

C'est une édition poche cadeau illustrée de splendides Haïgas en couleur (calligraphies de Haïkus et peintures, un art mêlant l'équilibre et l'harmonie) de Manda et reliée avec un élastique. Le papier effet glacé est de très bonne qualité.

L'introduction, la préface et les notes en fin d'ouvrage sont très intéressantes. On y découvre une courte biographie du poète japonais, quelques mots de Manda l'illustratrice, sur la culture japonaise, quelques significations de divers animaux...., et de l'essence du haïkus tendant à rapprocher nos deux cultures. Un autre plus, c'est la carte des étapes du périple de Bashô. 

Pendant qu'il chemine, le poète s'imprègne de ses impressions sur la campagne, l'horizon, ses rencontres, de tout ce qui l'entoure... puis médite et retranscrit le tout en Haïkus. Il part à pieds rejoindre son village d'origine se recueillir sur la sépulture de sa mère. Pour revenir à son point de départ, il aura parcouru 1562 km en neuf mois et traversé 12 provinces. 

Le lecteur essaye d'imaginer Bashô en position du lotus, respirer, se concentrer, méditer et enfin écrire ses haïkus avec un état d'esprit serein, joyeux et plein de contentement en parfait adéquation avec son soi intérieur. 

Ce qui m'a tout de suite attirée dans ce carnet de voyage ce n'est pas seulement mon amour de la poésie, c'est l'univers du Japon et sa culture. J'apprécie particulièrement les estampes de l'artiste japonais Hokusai et j'ai eu le bonheur de découvrir une de ses oeuvres représentant Bashô sous un arbre en pleine méditation. Les illustrations sont magnifiques et quel plaisir de lire ces haïkus ! Je suis vraiment ravie d'avoir fait un bout de chemin avec ce poète japonais.

 

HAÏKUS ET NOTES DE VOYAGE - Nozarashi kikô
HAÏKUS ET NOTES DE VOYAGE - Nozarashi kikô
HAÏKUS ET NOTES DE VOYAGE - Nozarashi kikô
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article