MOJADO

Publié le par Olivia

MOJADO
Auteur : Dominique Falkner
Editeur : Editions Envolume
Date de parution : 10/04/2017
Nombre de pages : 104
ISBN : 978-2-37114-050-9
Collection : Roman

Résumé :

Pour écrire ce récit, Dominique Falkner à lui-même parcouru ce périple.

Des migrants accompagnés d’un passeur tentent le grand voyage vers la frontière qui sépare le Mexique des États-Unis. La quête d’un paradis pour une mère et sa fille et la recherche d’un père pour un instituteur rapproche ces êtres, le temps de traverser ces zones désertiques.
Victimes de leur guide et de ses “associés” sans foi ni loi, blessés à mort, ils arrivent à échapper aux gardes frontière américains pour atteindre enfin la terre promise.

 

Mon Avis :

La première de couverture est une photographie de Tomas Castelazo prise à la Frontière américano-mexicaine à Tijuana. On y découvre une barrière métallique séparant le Mexique de la Californie où sont accrochés les cercueils représentant les morts depuis que l’opération Guardián  (Etats-Unis) a commencé en 1994. 

Mojado signifie un migrant clandestin d'origine latino-américaine.

Dans ce roman, un mexicain essaye de passer la frontière des Etats-Unis. Pour ce faire il doit traverser le Rio Grande. Cuauhtemoc est l'un des personnages principaux, ce prénom est très répandu au Mexique, il représente la hardiesse, la résolution d'une personne qui va jusqu'au bout et ne laisse jamais tomber.

Tout au long du récit Cuauhtemoc est hanté par un oiseau noir, sa signification sera révélée pratiquement à la fin du livre. Il accompagne Ana et sa jeune fille Ximena dans ce périple : atteindre le territoire américain. 

L'attachement de la fillette à Dieu m'a émue et les dialogues sont touchants. Cette histoire est racontée dans l'esprit des dictons et des fables mexicaines comme les apparitions de coyotes, les rêves étranges et leurs significations, la présence de Dieu... J'ai très apprécié cette atmosphère particulière et "l'histoire du jour et de la nuit" racontée par la fillette qui est originale et très belle.

Ainsi, Mojado est un livre d'actualité (jusqu'à 700 immigrants illégaux sont expulsés chaque jour par les autorités américaines) et un témoignage pour ces clandestins que j'ai pris plaisir à lire. Avec ce roman de Dominique Falkner, les Editions Envolume publient de nouveau un excellent ouvrage !

Mon dernier mot sera ces citations :

-  C'est vrai, remarqua le péon. Le coyote est malin. Plus malin que l'homme dont il prend même parfois la forme pour mieux déjouer ses plans.

- Senorita, répondit le péon. Se faire du mauvais sang sans raison, c'est payer de lourds intérêts sur des soucis qu'on n'a pas encore eus.

- Crachat d'un dieu souillon, fit-il soudain, désignant du doigt une étoile filante. C'est ce que disait mon père.

Quelques mots sur l'auteur :

Après avoir beaucoup bourlingué et vécu au Danemark, en Norvège et en Angleterre, il s’installe aux États-Unis en 1986, où il réside toujours. Il vit en Floride, au Colorado et en Saône-et-Loire.
Il est l’auteur de romans De nulle part et d’ailleurs et Femmes et autres désordres, d’un carnet Door County, d’un récit de voyage Ça n’existe pas l’Amérique, et d’une traduction de poésie amérindienne Le chant de la route. Pour écrire Mojado, Dominique Falkner a partagé le voyage des Mexicains qui tentent de passer la frontière entre le Mexique et les US.
 
Dominique Falkner est l’auteur de :
De nulle part et d’ailleurs : La vague verte, 1997
Femmes et autres désordres : La vague verte, 1999
Le chant de la route (traduction) : La vague verte, 2001
Ça n’existe pas l’Amérique : Arléa, 2010 et Arléa poche, 2012
Door County : Publie.net, 2012
Mojado : Envolume 2017

Source : Editeur

Commenter cet article