Evocations

Publié le par Olivia

Evocations
Auteure : Catherine Messy
Editeur : Editions Hélène Jacob
Nombre de pages : 100
Date de parution : 16/01/2017
ISBN : 978-2-37011-532-4
Collection : Poésie
Genre : Poèmes illustrés

 

Résumé :

C'est une évocation personnelle de l'existence que Catherine Messy aborde en mêlant une nouvelle fois textes et peintures dans son troisième recueil de poèmes illustrés, où les thèmes qui lui sont chers sont rassemblés.
Evocations vient compléter le cycle de modestes réflexions entamées dans ses précédents ouvrages, quant aux événements qui modifient notre rapport aux choses ou aux êtres malades qui nous sont chers et nous obligent à nous interroger sur notre place dans l'univers.
 
Les visages dont "Transfiguration" s'inspirait côtoient la nature dépeinte dans "Bucoliques". Ils y sont en étroite relation, pour laisser s'exprimer les émotions ressenties aux souvenirs d'une caresse- celle du vent ou d'une main-, devant la vision d'un être cher dans la souffrance ou celle d'un paysage après la tempête. Pleurs, rires, neige, pluie, baisers se retrouvent et se mêlent.
"Evocations" est une invitation à leur donner libre cours, en permettant à nos sens de s'exalter, s'attendrir, s'émouvoir.

Mon Avis : 

Le premier recueil de poèmes illustrés de Catherine Messy, sorti en 2014 qui s'intitule "Bucoliques" dépeint la nature sous toutes ses formes et dans le second "Transfiguration", sorti en 2015, l'auteure nous livre sa forte passion pour les visages.

Dans ce troisième recueil "Evocations", c'est un émerveillement de mots et de couleurs présents dans 13 illustrations magnifiques et transcendantes et pas moins de 28 poèmes évoquant plusieurs thèmes comme la vie, la tristesse, le temps, la maladie, le voyage... et surtout l'amour et la tendresse. Dans cet ouvrage, on flotte, les mots volent, on les hume, on les respire, on les emporte et ils nous emportent.

L'auteure fait un petit clin d'oeil à Lewis Carroll, plus précisément au lapin d'Alice aux pays des merveilles avec le poème "Lewis".

Tous les poèmes sont magnifiques et l'un de mes préférés est celui-ci :

Sonate à quatre mains

Ses mains douces
Qui caressent les miennes
Ma chaleur
Qui enrobe les siennes.
Jeu tactile qui rassure,
Lien fragile qui ne dure
Que l'espace d'un moment.
Tout s'efface dans l'instant.
Joie fugace du présent.
 

En définitive, j'ai adoré ce nouveau recueil, il est remarquable, les sentiments de l'auteure sont perceptibles et les illustrations fascinantes.

Mon dernier mot sera cet extrait :  

Présence Lunaire

Sur les bosquets figés,
Le jour se fait attendre.
La lune haut perchée,
Semble, à s'y méprendre,
Vouloir s'engourdir
Et prolonger la nuit
...

Quelques mots sur l'auteure :

L'auteure, Catherine Messy, peint, sculpte et se met maintenant à l'écriture de romans. Vous pouvez découvrir ses peintures et ses sculptures sur son site : Acrylique et Vieux Pastels.

 

EvocationsEvocations
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article