Déambulations

Publié le par Olivia

Déambulations
Auteure : Ingrid S. Kim
Editeur : Mon Petit Editeur
Date de publication : 03/09/2015
Nombre de pages : 70
ISBN : 978-2-342-04193-4
Genre : Poésie
 

Synopsis :

Tranches d'errances à la lame, entre passé fantasmé et avenir brumeux, dans l'instant, toujours.

"Pour moi, comme pour d'autres, ISK fait partie de la nouvelle génération des auteurs qui a appris à voir la beauté dans ce qui est aujourd'hui, et aujourd'hui, ce qui est, c'est ce qui reste."

                                                                                                                       Jacques Serena

Mon Avis :

Déambulations est un recueil constitué de poèmes en prose et de quelques textes. La mise en page est très bien faite, elle est bien aérée et attirante.

Les mots sont tranchants, c'est un déchaînement brutal d'une poésie qui traverse l'âme du simple commun des mortels. Les mots nous ébranlent, nous interpellent et portent à la réflexion humaine. Nos obscurs sentiments se dévoilent et parfois c'est mélancolique.

On y trouve des poèmes dont les titres sont en français ou en anglais, et un en latin "Noli me tangere" qui signifie "Ne me touche pas" ou "Ne me retiens pas" et un poème écrit intégralement en anglais dont le titre est "No Shame Theatre".

L'auteure, Ingrid S. Kim, nous régale, d'une plume dynamique, d'une poésie saisissante qui ébranle notre émoi. A découvrir !

Voici l'un de mes préférés :

DeMon

Et pendant tout ce temps j'en crève
De ne pas te toucher
De ne pas sentir ta bouche tiède
Sur mon corps dévasté
Et de chercher en vain
Dans mes souvenirs blêmes
L'esquisse exacte de tes traits
 

Mon dernier mot sera cet extrait :

- "Qu'est-ce que tu veux à la fin?
   - Tous les matins de ta vie, ton nom et tes fils. Ou une clope, s'il t'en reste."

Quelques mots sur l'auteure : 

"La vraie vie est ailleurs, elle l'a toujours senti. Elle la cherche partout, depuis toujours, autant qu'elle se souvienne. À l'école, dans les cafés, auprès des tarés. Elle a été repérée tout de suite, les décalés se reconnaissent entre eux. J'ai souvent salué son talent et la qualité de ses textes. Pour moi, comme pour d'autres, ISK fait partie de la nouvelle génération des auteurs qui a appris à voir la beauté dans ce qui est aujourd'hui, et aujourd'hui, ce qui est, c'est ce qui reste."
Jacques Serena
                                                                                    Source : Babelio

Publié dans SERVICES DE PRESSE

Commenter cet article