A LA MERCI DES ROIS

Publié le par Olivia

A LA MERCI DES ROIS
Auteure : Penny Watson Webb
Editeur : VFB Editions
Date de publication : 5 septembre 2016
Nombre de pages : 228
ISBN : 979-10-92786-52-1
Collection : Littérature générale
Genre : Romance historique

 

Résumé :

À la mort de Clovis en 511, le royaume franc est divisé. Clotaire, l'un de ses descendants, n'a qu'une ambition : évincer tous ceux qui auraient l'affront de croiser son chemin vers la couronne. En Austrasie, terres nées du partage entre les fils de Clovis, un bâtard royal orphelin, Ubald, reçoit l'éducation d'un prince et s'engage aux côtés de Clotaire. Mais sa loyauté envers lui sera mise à rude épreuve.
Ubald croisera la route de la belle et courageuse Adélaïde, fille idéaliste et sensible qui grandira protégée derrière les murs du couvent de Poitiers, premier monastère pour femmes, fondé par la reine Radegonde.
Plongée au coeur d'un machiavélique complot, Adélaïde est considérée comme traîtresse aux yeux du roi Clotaire qui enverra Ubald à sa rencontre.
Ubald devra choisir entre amour et fierté, Adélaïde entre amour et liberté. Pour survivre ensemble ils devront apprendre à marcher dans les pas de l'autre, à abandonner toutes leurs certitudes, sans jugements, ni faux-semblants.

Mon Avis :

Tout d'abord, j'ai craqué pour la couverture, c'est ce qui m'a tout de suite attirée en plus d'être une romance historique.

L'histoire se déroule au Moyen-Âge et les personnages sont fidèles aux us et coutumes de l'époque avec son lot de manigances, de traîtrises, d'esclavages, de tortures... Vous rajoutez les guerres et la religion très présentes. Les rois sont effroyables et avides de toujours plus de pouvoir. D'ailleurs, le titre du livre en dit long. Certaines scènes sont assez violentes mais c'est typique et monnaie courante à cette époque.

C'est complot sur complot et au milieu de cela va naître une romance entre un homme et une jeune femme. Ubald, fils bâtard du roi Clovis, loyal et fidèle capitaine de la garde du Roi Clotaire et Adélaïde, fille du Comte d'Orléans, courageuse, vive et plutôt insoumise. Tous les deux seront des instruments entre les mains du roi et des divers complots. Pour Ubald, d'un côté il y a son devoir et sa fidélité envers son roi et de l'autre, Adélaïde dont la famille est jugé coupable de traîtrise envers le roi. Ils devront faire des choix...

J'ai apprécié les chansons poétiques dont voici un extrait de l'une d'elles  : 

Aubes et crépuscules en ces jours las se confondent,
Mon coeur lacéré par tes griffes, gît sous la tombe.
Et ta voix sonne aux éclats d'un soleil rageur,
Me laissant perdue, seule, aux portes de la peur.
Je ne trouve plus les mots qu'il faudrait là te dire,
Fallait-il de l'amour menteur se prévenir ?
...

L'histoire est captivante et la plume de l'auteure, Penny Watson Webb, est prenante. L'intrigue est bien ficelée et maîtrisée, et les rebondissements et les émotions ne manquent pas, je me suis régalée.

Mon dernier mot sera ces citations :

- Un sourire indulgent et compatissant se dessina sur les lèvres du saint homme, son regard clairvoyant savait percer les carapaces les plus dures. Ubald était un sujet d'étude intéressant, aussi imperméable qu'un coffre-fort, il dissimulait toujours la meilleure part de lui-même sous cet orgueil et cette froideur que son professeur connaissait bien. Mais sous cette carapace d'airain battait un coeur passionné et compatissant. En dépit de son jeune âge, Ubald était de la race des seigneurs, ceux qui se battent pour un idéal ou pour un suzerain digne de confiance ; il était promis à un grand avenir. 

- Une promesse ? Il avait déjà rompu la promesse de la protéger, cria son orgueil blessé. Mais elle était en vie, chuchota son bon sens et Cénoman avait raison, il y avait sûrement pire que d'appartenir à Ubald. Et si Frédégonde avait opté pour la bonne méthode finalement ? Adélaïde inspira fortement et décida de jouer le tout pour le tout, elle allait baisser sa garde, au moins cette nuit. Elle voulait savoir s'il y avait encore quelque chose à sauver entre eux.

Quelques mots sur l'auteure :

Penny Watson Webb est une passionnée de l'histoire de France. Elevée par un père fier de son terroir celte et normand, les aventures de magiciens, de géants, de dragons, de Table Ronde et autres chevaliers n'ont jamais cessé de l'accompagner...

Source : quatrième de couverture.

Publié dans ACHATS-GAINS-CADEAUX

Commenter cet article

Velidhu - Que Lire ? 04/12/2016 21:02

Ah mais il faudra que j'essaie celui-ci ! J'ai lu un Penny Watson Webb l'année dernière, "Le capitaine et l'insoumise" et j'avais trouvé ce roman super sympa. Aventure et romance faisaient bon ménage. Merci pour le rappel !

Olivia 05/12/2016 17:26

Oh oui et il y a plusieurs de ses romans que j'aimerais lire aussi ;) Bonne soirée et merci pour ton commentaire.