Mon été avec Lucifer

Publié le par Olivia

Mon été avec Lucifer
Auteure : Edith Couture Saint-André
Editeur : Autoédition 
Conversion numérique : Chris EBouquin
Date de publication : 15 avril 2016
Nombre de pages : 174
ISBN (version numérique) : 978-2-9556905-0-5
Genre :  Chick-lit
 
Résumé :
 
Il y a trois types de journées : celles où il ne se passe rien, au point où on se demande pourquoi on s'est donné la peine de sortir du lit ; celles qui sont encombrées de complications, dont le seul but est de vous empoisonner l'existence, et puis, il y a celles où un seul événement peut faire basculer votre vie.
Aujourd'hui est une journée du troisième type : spectaculaire, inattendue, aux répercussions déterminantes pour moi, pour mes amis, pour mes ennemis.
Surtout pour mes ennemis.
Lucifer, le saviez-vous ? est une flamboyante rouquine, belle comme une madone botticellienne et gaulée comme une danseuse du Crazy Horse.
Aujourd'hui, juchée sur des stilettos vertigineux et moulée dans les cuirs noirs d'un ensemble pantalon-bustier, cette madone sulfureuse me promet la jeunesse éternelle. Que feriez-vous à ma place ? Ce récit, drôle, enlevé et pétillant, est l'histoire de Mathilde, une Québécoise baby-boomer de 60 ans à qui la science et la médecine ont promis, comme à tous les baby-boomers, une santé indéfectible et la jeunesse éternelle, voire : l'immortalité.
De toute évidence, la promesse n'a été que partiellement tenue. Mathilde décide de s'adresser à quelqu'un qui a la réputation de tenir ses promesses : Lucifer. Alias Lucy Fériale. Lulu pour les intimes. Lucy est d'accord pour un pacte. Bien naturellement. Mais, en tant que femme d'affaires avisée, patronne d'une Business Unit, elle pose une condition : récupérer des âmes. Normal, c'est dans son job description.
Au début, Mathilde a des sursauts de conscience. Ça la chiffonne cette histoire de morts. Elle rechigne. Mais lorsqu'elle voit le résultat : passer de 60 à 45 ans en moins d'une semaine, avec son énergie toute requinquée, sa vitalité qui casse la baraque et une peau de pêche, elle en redemande, établit une liste, donne des noms à Lucifer

 

Mon Avis :
 
Mathilde et Sandy sont deux amies. Elles sortent souvent ensemble pour boire un verre et parler des hommes. Sandy est obsédée par son apparence et veut absolument ralentir les effets du vieillissement voir y remédier par toutes les façons possible. Mathilde est galeriste et moins soucieuse par la vieillesse contrairement donc à Sandy qu'elle retrouve pour un rendez-vous chez le Docteur Lhomme pour une séance de Botox.
Dans la salle d'attente où elle attend que Sandy sorte du cabinet médical, Mathilde fait la rencontre de Mademoiselle Fériale, dite Lucy, tout à fait bizarrement en lisant des magazines et en se regardant dans les miroirs de la salle d'attente. Curieusement, Lucy sait comment elle s'appelle et lui dit être venue pour elle car Mathilde l'aurait appelée. Lucy lui dit être au courant de son rêve de la nuit précédente où Mathilde avait un désir intense d'arracher les pages et de récupérer le temps qu'on lui avait volé. 
Après une soirée à la galerie, Lucy débarque et propose de rajeunir Mathilde de X années correspondant au nombre d'années gâchées par un homme, elle n'a qu'à donner son nom et Lucy le tue. Ainsi, Mathilde rajeunirait et récupérerait ces années perdues, c'est appelé "le temps de la récompense bien mérité". Et Lucy doit recevoir 3 noms. Mathilde, sans prononcer un mot, pense à Xavier Michet et le lendemain il est retrouvé mort. Quelques jours plus tard, Lucy vient vers elle pour s'assurer le service après-vente...
Sandy, entre ses séances de botox, achats de crèmes en tout genre et une intervention chirurgicale cherche à rajeunir à tout prix tandis que Mathilde n'a qu'à donner un nom à sa nouvelle "amie" Lucifer pour rajeunir ! Ce n'est pas la même facture bien évidemment, pour Sandy elle doit payer l'opération du chirurgien alors que pour Mathilde... vous le découvrirez en lisant ce livre.  De plus, les désagréments pour Sandy ce sont ses paupières qui ne se ferment plus et l'empêchent de dormir alors que pour Mathilde...
Ah pour rire, j'ai bien rit !  Je vous conseille absolument ce roman, j'ai piqué de ces fous rires. De plus, j'ai adoré les dialogues, ils sont si drôles. Beaucoup d'humour aussi pour décrire la création, les relations entre Dieu et Lucifer qui se décrit lui-même comme la/le gestionnaire du grand artiste gérant l'administration, l'intendance, la régie et bien sûr le développement des ressources humaines "naturellement" ! J'adore les conversations de Mathilde et de Lucifer.... Essayez de deviner le physique et le look de Lucy...
Mon été avec Lucifer est un petit joyau bourré d'humour avec de fabuleux dialogues très amusants. L'auteure, Edith Couture Saint-André m'a fait beaucoup rire. J'ai très apprécié son style léger et humoristique voir ironique et ses tournures burlesques. J'ai très envie de lire la suite car c'est une histoire divertissante à souhait et ce fut un merveilleux moment de détente. C'est un véritable coup de coeur !

 

Mon dernier mot sera ces citations :

- Je soulève mes lunettes de soleil d’un micron, constate que ma tasse est blanche, signe d’une journée où tout est possible, ça me va tout à fait, je prends. De toute façon, le code est d’une grande simplicité, pas besoin d’un diplôme d’ingénieur : les tasses vertes, couleur de l’argent, sont pour l’espoir des bonnes affaires à la galerie, les bleues sont pour le beau temps ; aux jaunes j’ai attribué le bonheur simple d’une journée souriante et celles qui ont des pois blancs, peu importe la couleur de fond, c’est quand je suis de très bonne humeur sans raison précise.
Les tasses rouges représentent la passion, sachant que, depuis que j’ai jeté mon amant de poche, elles ne servent plus à grand-chose, sinon accumuler la poussière.

 

- "Qu'est-ce que tu veux que je te dise Mimi ? Les pactes avec le diable c'est pour les romans ou les films de série B, mais je n'ai pas pu m'empêcher de faire le lien avec son nom. Phonétiquement je veux dire. Tu veux quoi pour dessert ? On a bien mérité ça".

 

- Si c'était l'effet inverse qui se produisait ? Et si je vieillissais de douze ans d'un coup d'un seul ? Lucifer n'a pas très bonne réputation en ce qui concerne l'honnêteté, plutôt le contraire et les avis sont assez unanimes faut reconnaître.

 

Quelques mots sur l'auteure :

Réfugiée climatique en France, Édith Couture Saint-André est une jeune auteure québécoise, née à Montréal. Après quelques années passées à San Francisco, elle vit à Paris où elle poursuit avec entrain sa carrière de consultante.

Source : Page de l'auteure

Publié dans AUTOÉDITION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article