L'Univers des Elgéendsorde

Publié le par Olivia

L'Univers des Elgéendsorde
Auteure : Karima Djelid
Editeur : Autoédition
Date de publication : 16 décembre 2015
Nombre de pages : 136
ISBN : 978-295-543-48-02
Genre : Roman médiéval fantastique

 

Résumé : 

L’univers des Elgéendsorde Dans un Moyen-Âge fantasmagorique, des êtres magiques sont doués de clairvoyance. Ils lisent l’avenir qui est réservé au monde et, comble d’ironie, ils souffrent à l’unisson de ne pouvoir avoir un tant soit peu de surprise dans leur vie si limpide. Le génie Malu déplore d’être poltron et de ne pas arriver à s’imposer au sein de la confrérie, tandis que le démon Karm voyage dans le temps dans l’espoir de trouver un objet qui séduira l’enchanteresse Katuo, épouse du génie et aguicheuse dans l’âme. Un jour, la sphère des Sages du génie met à jour la future destitution du roi Toumn. Le seul moyen pour le roi de s’en sortir est d’épouser une sorcière puissante. Mais celle-ci est déjà promise à un guerrier revenu des croisades… L’univers des Elgéendsorde vous entraîne au sein d’un conte féerique, destiné à des lecteurs adolescents et adultes épris de sortilèges et d’histoires corrosives et déjantées. Rassurez-vous : tout cela se passe avec de l’humour caustique et ravageur. 
Avez-vous trouvé la signification du nom « Elgéendsorde » ?... Non ?... Alors lisez le roman ! 

Mon Avis :

Ce roman est composé de douze chapitres, l'auteure Karima Djelid a su décrire les situations, trouver les mots de manière à nous faire rire. Les situations sont cocasses et loufoques à souhait. La plume de l'auteure est très drôle mêlée d'une bonne dose d'ironie et de burlesque.
Parmi les personnages principaux, il y a le roi Toumn plutôt stupide et haï de tous (vous découvrirez qui se cache réellement derrière ce "roi"), le génie Malu et sa femme l'enchanteresse Katuo, le démon du mal-bien Karm, le lutin Foitil très machiavélique, vil, sournois et "psychanalyste des âmes surnaturelles", et l'elfe Jik.
Entre intrigue, trahisons, mensonges, les personnages sont attachants et très drôles.
Karm s'appelle le démon du mal-bien car par moment, il fait le bien quand le mal est trop présent, tandis qu'à d'autres il choisit le mal en répandant le malheur quand le bien est trop répandu, bien que ce soit beaucoup plus rare. 
Mla, une très jolie sorcière puissante, a vu dans l'avenir son futur mari un certain Rônès dont sa quiddité lui apparaît dans les rêves. Mais le roi Toumn ne l'entend pas de cette manière, et la jeune sorcière n'est pas facile à convaincre, comment va t'elle réagir à la bêtise du roi ? Va t'elle lui vouer allégeance ? Les Elgéendsorde réussiront-ils à induire en erreur la sorcière ? Mla et Rônès vont-ils se retrouver ? Que deviendront tous ces êtres surnaturels ?
Ce roman est plein de rebondissements, les dialogues sont vraiment drôles et tous ces différents personnages m'ont fait penser à une comédie du théâtre latin, l'atellane, une farce bouffonne de courte durée pour certains chapitres ou bien à une comédie dell'arte où les acteurs portent des masques et improvisent des comédies marquées par la naïveté, la ruse et l'ingéniosité, pour d'autres chapitres. Et ce qui colle parfaitement aux personnages et au scénario de ce roman.
Cette lecture tout public m'a beaucoup plu, je suis ravie de cette découverte pleine d'originalité. 
 
Mon dernier mot sera ces extraits :
- Ces affreux servants veulent ma mort ! Ma chambre est un gigantesque four. Les bûches crépitent tellement que je me mue en lave.  - Vous savez, dans le futur les gueux payeront une fortune pour goûter à la chaleur d'un sauna, répondit le génie avant de remarquer que Toumn le dévisageait de plus belle...
 
- Radoter ? ça, ça veut dire que l'on répète sénilement la même chose. Eh bien, chez vous le vocabulaire c'est comme la pomme de terre ; Il germe sous terre. Vous êtes stupide ?

Quelques mots sur l'auteure :

L’univers des Elgéendsorde est le deuxième roman de Karima Djelid. 
Elle est l’auteur du roman vaudevillesque Mam’zelle Bourgeois paru en 2013. Auteur de pièces de théâtre et metteur en scène depuis 1997, elle a écrit : L’Olympe c’est Mortel, Mam’selle Bourgeois, 1, 2, 3, répèt, Entrons en scène, Au cœur de la tempête, Peur ancestrale et Winzry. Ainsi que les adaptations libres en pièce de théâtre du roman de Jane Austen, Emma et du roman de Frances Hodgson Burnett, Le jardin secret. « Quand j’écris, j’oublie tout. C’est ma vie, mon souffle d’oxygène quotidien. Ma passion inextinguible et pure. »

Source : quatrième de couverture

L'Univers des Elgéendsorde
L'Univers des Elgéendsorde

Publié dans SERVICES DE PRESSE

Commenter cet article

Caroline 21/03/2016 20:04

C'est un univers qui a l'air très intéressant, ça donne envie ! Merci du partage, bonne chronique :)

Olivia 22/03/2016 13:44

Oui, c'est très amusant, merci pour ton commentaire, c'est gentil, bonne journée :)

Jeanne Sélène 21/03/2016 17:48

Ce roman a vraiment l'air original, me voilà intriguée !

Olivia 22/03/2016 13:46

Coucou, merci de m'avoir lu, le roman est très fantaisiste, bonne journée, à bientôt :)