La Déclaration

Publié le par Olivia

La Déclaration

 

AuteurJérémie Guidez
EditeurChiado Editeur
Date de publication : décembre 2015
Nombre de pages : 76
ISBN : 978.989.51.5629.0
Collection : Pas Perdus
Genre : Réflexions
 

Quatrième de couverture :

L'histoire est assez atypique, elle nous livre d'emblée une atmosphère dense et énigmatique dans ses premières pages. On se laisse très facilement emporter par l'histoire, tenu en haleine par des poèmes aux caractères forts et la dramaturgie du récit. C'est seulement à la fin de l'ouvrage, une fois que l'on a tous les éléments, que l'on se dit oui ; ce livre délivre un beau message. Il a la capacité de rentrer en échos avec nos propres expériences, c'est très clair dans une seconde lecture.

Avec de nombreuses subtilités, le texte nous rappelle à ces expériences intenses dont on ne comprend pas toujours le sens au premier abord mais dont l'émotion nous a submergé. Le style atypique et mystique de l'auteur procure beaucoup de soulagement et de positivité dans le prisme de ces émotions. C'est bien le sujet de ce livre qui nous invite à guérir nos mémoires. A l'aide de ces vers et de ce parcours,  l'on peut se dire que tous événements, fussent-ils douloureux parfois, peuvent devenir de grand moment où l'on peut retirer sagesse et volupté.

Mon Avis :

L'auteur Jérémie Guidez nous invite à une réflexion sur l'importance de la vie, l'amour, la beauté de l'étreinte, la fragilité de la création de Dieu, c'est un véritable voyage poétique que l'auteur nous propose à travers plusieurs parties : 

  • Passage initiatique
  • I Dans un reflet
  • II Sous la lune
  • III Parti retrouver ta volupté
  • IV Dansons maintenant
  • V Dans le vent
  • VI Chemin des secret
Voici un extrait d'un de mes passages préférés :
Oublions notre planète et sa course frivole
Ravivons de mille feux nous deux d'un tendre matin
Les alcôves de lys en hiver nous offrent des chemins
Nous roi et reine en corps esquisse de notre rencontre
Ce délice, à fondre les montagnes et les cimes de pins
Au matin je ferai de la rosée une épître et de calme jardin
...

L'auteur nous sert cette belle réflexion avec ardeur agrémentée d'une très belle plume poétique parée de sentimentalité. Il nous fait prendre conscience de la fragilité et de la finesse des œuvres du Créateur à travers une élégante célébration de l'étreinte, de l'amour et de la vie.

La Déclaration est donc un voyage poétique parfois lyrique, une Ode à l'amour, à la vie et à l'espérance qui permet d'avancer vers la sérénité afin d' atterrir vers le bonheur.

J'ai très apprécié cette lecture, les passages sont aussi beaux les uns que les autres et la vigueur des sentiments de l'auteur se fait très bien ressentir, c'est juste beau !

Je conclus par ces deux citations :

Mais je n'ai plus pour moi ce besoin de reconnaître l'ombre et la lumière qui habitent en chacun ; j'en prends acte et conscience pour me retirer des cages d'or paré et parant la volonté et me permettre d'aller plus loin.

Dans chaque moment se déroule une bataille pour un amour de plus qui réjouit les petits comme les plus grands moments d'une vie dans cette douceur infinie du sentiment. C'est ainsi que l'on se sent des plus vivants et gagnants face à la mort et l'oubli.

Un petit mot sur l'auteur :

Jérémie Guidez a 29 ans, née à Cambrai. Réservé et sensible, son écriture distille tour à tour vérités cachées et vérités nues. A la rencontre d'amis littéraires et praticiens énergétiques, ces expériences l'ont encouragé à écrire et reprendre ses études pour évoluer dans le milieu du bien-être ainsi que faire profiter sa prédisposition pour le magnétisme et le goût des autres.

 

 

Commenter cet article

Jeanne Sélène 24/01/2016 23:26

Intrigant ! Merci pour cet avis.

Olivia 25/01/2016 20:53

Bonsoir, merci pour votre commentaire, j'aime beaucoup la poésie alors j'ai été servie avec cet ouvrage qui n'en manque pas et c'est beau, je me suis régalée. Il y a un petit concours sur ma page et un autre sur ce blog, je ne sais pas si vous l'avez vu, n'hésitez-pas à participer si les lots vous plaisent, bonne soirée !

Caroline 24/01/2016 15:29

La quatrième de couverture ne me tente vraiment pas.. C'est une belle chronique quand même !

Olivia 24/01/2016 15:39

Bonjour, tu peux lire le synopsis de l'éditeur sur leur site si tu veux, merci pour ton commentaire, bon dimanche :)