D'amour tendre

Publié le par Olivia

D'amour tendre
Auteur : Saverio Tomasella
Editeur : Chiado Editeur
Date de publication : Septembre 2015
Nombre de pages : 120
ISBN : 978-989-51-4650-5
Collection : Voyages dans la Fiction
Genre : Roman

Quatrième de couverture :

C’était une matinée de la fin du mois de septembre, baignée d’un soleil encore presque chaud. J’étais arrivé d’Italie quelques jours plus tôt. Vanessa m’avait accompagné. Je me promenais avec elle sur les Champs-Elysées. Nous marchions en parlant allègrement. Mon amie voulait regarder des vêtements dans une boutique de l’avenue. Nous sommes entrés. L’humeur était au rire et Vanessa n’arrêtait pas de plaisanter. Peu après, nous sommes allés au sous-sol, jeter un œil à la collection pour homme. Lorsque nous prîmes l’escalier pour retourner vers la sortie, tandis que nous montions, nous avons été happés par la grâce d’un jeune homme qui descendait. Châtain, presque brun, les yeux d’un vert profond, le teint clair, les traits vifs et précis. Son visage était lumineux et son corps souple, mince, agile, capta nos regards qui ne purent se détacher de sa course. Ébloui, comme pris de vertige, quand il fut passé, je regardai mon amie qui me sourit. « Une vision », lui dis-je, « j’ai l’impression de revenir d’un rêve... Il semble sortir d’un tableau du Titien » Vanessa s’extasiait : « C’est vrai, qu’est-ce qu’il est beau ! » et nous partîmes d’un immense éclat de rire."

Mon Avis : 

Lorenzo, le narrateur, vit en Italie dans cette belle ville de Venise. Il raconte l’histoire de sa vie, ses envies, ses faiblesses, ses peines et ses espoirs. Il livre ses souvenirs, son parcours sur plus de 20 années en écrivant ses sentiments les plus intimes et comment il va se libérer, réussir à s’accepter et s’ouvrir aux autres et à lui-même.

Lorenzo est très proche de Vanessa qui vient d’une riche famille italienne et d’Angelo un ami d’enfance. Certains le trouvent sans intérêt à cause de différences culturelles, religieuses et sociales. Lorenzo se trouve laid et n’aime pas son apparence.
A un moment dans sa vie, il décide de se consacrer au chant et part faire ses études à Paris. L’auteur a bien choisi l’extrait de la quatrième de couverture qui sera un réel tournant dans la vie intime de Lorenzo.

La plume de Saverio Tomasella est belle, poétique, délicate et musicale.
Par son style, l’auteur a su faire rayonner ce roman du début jusqu’à la fin. Je suis restée sous le charme de son écriture. La mise en page est aérée et appropriée. L’auteur nous précipite dans la vie de Lorenzo avec facilité. Je me suis immédiatement laissée transportée.

En fait, « D’amour tendre » est un roman court, un récit de vie avec des personnes très proches. Ce récit est très émouvant et ce fut une agréable lecture racontant la vie amoureuse de Lorenzo en quête de lui-même et d’acceptation de lui-même. C’est une véritable histoire d’amour entre deux personnes qui se sont trouvées.
Ce roman est aussi bouleversant car il nous fait également réfléchir sur les situations vécues que l’on ne peut ni prévoir ni changer où tout bascule et où l’on est juste impuissant.

Je choisis cette citation comme dernier mot : C’est peut-être cela la liberté intérieure : pouvoir se regarder tranquillement en face, sans leurre, sans complaisance, et s’accepter tel que l’on est.

 

Un petit mot sur l'auteur :

Saverio Tomasella est psychanalyste, écrivain, chercheur, passionné par l'opéra et le chant lyrique. Il vit et travaille à Nice.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article