Blasmusikpop

Publié le par Olivia

Blasmusikpop
Auteure : Vea Kaiser
Editeur : Presses de la Cité
Date de publication : 20 août 2015
Nombre de pages : 528
ISBN : 978-2-258-11337-4
Collection : Littérature contemporaine
Genre : Roman
 

Quatrième de couverture :

Au commencement était le ver.

Johannes se destinait à autre chose qu'à cette vie fruste dans le village de ses ancêtres. Son grand-père, Johannes premier du nom, avait lui-même quitté Saint-Peter-sur-Anger pour aller étudier en ville - et observer le développement des vers solitaires ! - , avant de revenir et de s'établir comme médecin. C'est ce dernier qui a communiqué à son petit-fils son goût du savoir et sa passion pour Hérodote, qui font de lui un original dans ce microcosme alpin où se cultiver est considéré comme hautement suspect. Ainsi, lorsque le jeune homme échoue au baccalauréat, quel drame ! Le voici condamné à rester parmi les "barbares". Et il ne tarde pas à se faire embrigader dans l'un des événements majeurs de la localité : la venue d'un grand club de football hambourgeois...

Des dialogues savoureux, une langue inventive, tantôt désuète, tantôt moderne, des personnages hauts en couleurs, un luxe de détails, de l'esprit, beaucoup d'esprit. Avec son premier roman, très remarqué au moment de sa parution, Vea Kaiser s'en est donné à cœur joie.

 

Mon Avis : 

Blasmusikpop c’est l’immersion dans un village des Alpes Sporziennes, où les habitants, surnommés "les Barbares des montagnes" , ont la réputation d’être un peuple très singulier, isolé et ayant ainsi développé toutes sortes de bizarreries. 

Comment la science et la modernité sont-elles venues jusqu’à cette montagne ?

C’est ce que l'auteure,Vea Kaiser, raconte avec beaucoup d’humour dans son roman à travers trois générations de Saint-Pétruciens allant de 1959 à 2010.

Ce roman ne manque pas de rebondissements, parfois les passages sont touchants, certains m’ont émue jusqu‘aux larmes. Mais surtout j’ai bien ri, même bien ri. Cette lecture je l’ai trouvée vivifiante et très divertissante. C’est un livre de détente avec une histoire aux événements farfelus.

Le personnage que j’ai trouvé le plus attachant est celui d’Ilse. C’est une mère obsédée par le ménage et les microbes mais aussi très protectrice avec un grand cœur, une mère poule qui m’a émue et fait beaucoup rire.

D’autre part, vous trouverez le plan du village, un extrait du recensement de sa population et des extraits de carnets de notes qui rajoutent du réalisme à cette histoire rocambolesque. 

Enfin, son adaptation cinématographique est très attendue. Moi-même, j’imagine bien cette scène où les habitants du village, attendant l’arrivée du nouveau curé, le voient arriver dans une Jaguar bleue se croyant sur un parcours de course avec un très beau physique et un chapelet au rétroviseur, faisant la conquête des femmes du village qui, jusqu’à présent maudissaient l’arrivée de cet étranger qu’elles qualifiaient de glandu et de crétin car il venait de la ville… Mais voilà…il ressemble à un top model comme dans les revues de chez la coiffeuse…

Ainsi, j’ai pris volontairement mon temps pour terminer ce livre car je ne voulais pas quitter ce petit monde de Saint-Peter-sur-Anger, je voulais rester avec lui le plus longtemps possible.

Blasmusikpop est donc un roman drôle, atypique, très vivant où les personnages sont très attachants. Ce livre est également truffé de détails et d’amusants dialogues. 

Mon dernier mot et de vous inviter à plonger à votre tour dans ce roman savoureux à l’atmosphère pittoresque d’un village des Alpes Sporziennes le plus attachant qui soit !

 

Un petit mot sur l'auteure :

Vea Kaiser est née en 1988 en Autriche. Etudiante en philosophie et grec ancien à Vienne, elle a enthousiasmé la presse et les lecteurs avec Blasmusikpop, paru alors qu'elle avait à peine vingt-quatre ans. Son romant est en cours de traduction dans plusieurs pays et fait actuellement l'objet d'une adaptation cinématographique.

Source : quatrième de couverture

Publié dans BABELIO

Commenter cet article